Plantation au Verger Participatif de Pipaix

Une belle après-midi ensoleillée de décembre, de la joie, de la terre, du vin chaud et du gâteau…il n’en a pas fallu plus pour rameuter une trentaine d’habitants du grand Leuze au verger participatif de Pipaix.  Pour avoir un aperçu de l’ambiance et de notre projet, allez voir notre album photo:

https://www.flickr.com/photos/145421880@N07/albums/72157676196833072

11 décembre 2016 journée de la plantation des arbres fruitiers à Pipaix.

Depuis plusieurs mois déjà, il a fallu nettoyer le terrain qui était couvert de ronces et orties. Au début, cela semblait presque mission impossible, mais jour après jour et avec ténacité, nous y sommes arrivés. Et voilà le grand jour qui approche ! La veille, Charles-Ilya et moi sommes allés chercher les arbres à la pépinière. Le temps était vraiment maussade et il fallait s’accrocher pour rester optimiste. Et comme par miracle, le dimanche matin grand soleil, ciel bleu … Ouf !

Les préparatifs vont bon train, les gâteaux s’accumulent, le vin chauffe, le café passe… Nous voilà prêts pour accueillir les gens.

Au début quelques personnes habitant le quartier viennent voir et puis voilà l’équipe de la Transition qui arrive au grand complet. Et aussitôt ça s’active, on discute : où mettre le cerisier, les pommiers ? Quelle grandeur les trous ? et la greffe au-dessus ou en dessous ? on voit des petits groupes s’affairer par ci par là et comme par magie, voilà les arbres qui se mettent en place. On attache les arbres aux tuteurs, on bouche les trous. Et voilà, mission accomplie ! Nous sommes satisfaits du résultat et admirons notre travail. Maintenant, il nous faut attendre le printemps pour voir pointer les premiers bourgeons et les premières fleurs.

Les gâteaux circulent, les boissons sont servies. Les enfants jouent autour des arbres. Des familles de Willaupuis, de Gallaix, sont venues aussi. C’est la fête. Chacun veut parrainer un arbre, il y aura plus de parrainages que d’arbres ce qui nous incite à poursuivre le travail. De jolies étiquettes colorées en forme de fruits, avec le prénom des parrains, marraines seront accrochées.

Le soir tombe, le brasero nous réchauffe un peu, nous sommes fatigués mais heureux, et chacun retourne chez soi avec le sourire aux lèvres.

Voilà une belle journée de la Transition qui laissera de beaux souvenirs à chacun mais ce n’est qu’un premier pas, car nous renouvellerons l’expérience lors de la taille des arbres au printemps et peut-être que d’ici là, d’autres personnes auront envie de se joindre à nous. En tout cas, c’est notre souhait le plus cher. 

Monique